« Je m’entraine mais je ne peux pas perdre du poids »

19 avril, 2018

Article Traduit du CrossFit Journal écrit par Kai Rainey

Vous prenez de plus en plus vos marques dans le CrossFit.

Vous avez assisté à plusieurs cours et vous dormez bien, vous vous déplacez plus facilement, respirez mieux.

Vous avez appris la différence entre un AMRAP et un EMOM.

Si seulement la balance pouvait en faire autant.

Comment pouvez-vous faire les entraînements de CrossFit les plus difficiles de la planète et ne pas perdre de poids ?

Voici la réponse : La base du CrossFit est la nutrition.

Ces corps que vous admiriez n’ont pas été construits seulement par des burpees. Ils ont été moulés par quelque chose de beaucoup plus banal : des aliments entiers de haute qualité en quantités appropriées. Viande et légumes, noix et graines, quelques fruits, peu d’amidon et pas de sucre.

Tant que vous voudrez que quelqu’un établisse un plan de repas pour vous et vous donne une liste de ce que vous pouvez et ne pouvez pas avoir, cette méthode mène rarement à la gestion de poids à long terme.

Croyez-moi, j’ai essayé tous les plans. Ce n’est que lorsque je me suis éduqué sur ce que je mangeais réellement que j’ai appris à faire des ajustements et des décisions qui m’ont permis d’atteindre mes objectifs. C’est une fois que j’en avais la parfaite maitrise que les choses sont devenues remarquablement plus faciles.

Savez-vous ce que vous avez mangé hier ? Vous pourriez être en mesure de rappeler avec précision vos repas et collations, mais savez-vous exactement combien vous avez mangé ? Savez-vous combien de grammes de protéines, de glucides et de matières grasses ?

Essayez-le. Juste pour quelques semaines. Suivez tout et obtenez une image claire de ce que vous mangez.

Si vous n’avez jamais suivi votre nourriture, cela peut prendre un peu de temps au début, mais quelques outils de base raccourciront la courbe d’apprentissage. Tout ce dont vous avez besoin est une balance alimentaire, un compte sur un site tel que MyFitnesspal (la version gratuite fonctionne très bien) et un engagement à enregistrer tout ce que vous mangez et buvez. Chaque bouchée et chaque gorgée – au moins pendant un moment.

Si vous êtes en surpoids, vous mangez probablement plus que vous ne le pensez. Les tailles des portions peuvent être très trompeuses. Votre juste portion n’est pas spécifiquement celle figurant sur l’emballage de votre aliment. Vous devez déterminer exactement combien vous consommez avant de déterminer ce que vous devriez manger. Pour cette raison, je vous recommande de noter votre consommation pour les 10-20 prochains jours. Aucun changement. Juste la journalisation.

N’oubliez pas d’inclure les condiments, l’huile d’olive avec laquelle vous avez fait cuire vos légumes, le beurre sur votre bagel, ou e morceau de Ben et Jerry qui vous avez accidentellement tombé la bouche quand vous êtes allé chercher de la glace. N’oublie pas les calories que tu bois: jus, soda, alcool. Mesurez tout, pesez tout. Pas de jugement. Il suffit de l’enregistrer.

L’exactitude et la cohérence sont importantes. Pendant cette phase, évitez les restaurants dont les informations nutritionnelles ne sont pas disponibles en ligne. Vous devez être en mesure de vous rendre compte de chaque repas, et un cheeseburger d’un endroit peut contenir 600 calories alors que quelque chose qui semble identique en contient 1500. Idéalement, vous préparerez votre propre nourriture pour obtenir la plus grande précision.

Avec quelques semaines de données précises, vous pouvez analyser votre apport actuel et décider où vous devez apporter des changements.

Lorsque vous êtes prêt à ajuster vos calories après une période de suivi, vous déciderez probablement assez rapidement d’abandonner ou de limiter les aliments hypocaloriques et à faible teneur en calories. Les collations et les desserts sucrés et les chips, les frites, les beignets frits – quand vous verrez l’impact calorique qu’ils ont sur votre alimentation, vous ferrez de changer les choses.

Cette fois, vous ne ferez pas de changement parce qu’un livre vous a dit de couper kellogg’s de votre vie. Vous allez changer parce que cette délicieux verre de vin rouge vous empêche de perdre 500gr supplémentaire cette semaine, et vous voulez plus faire disparaitre ces 500gr que de boire ce delicieux verre de vin rouge.

Accomplir vos objectifs sera plus satisfaisant.
Lorsque vous comprendrez que ces deux Big Mac et réalisez que 12 bouchées de de ce genre de nourriture auraient pu être échangées contre 340 gr. de poulet grillé, une énorme salade verte et une généreuse portion de patates douces ou de riz, vous arriverez à une conclusion singulière: une mauvaise nourriture ne vaut pas le coup.

La seconde où vous vous retrouvez à dire ces mots, votre régime alimentaire – les aliments que vous décidez de manger – va changer.

Au début, vous pourriez juste servir moins des mêmes aliments que vous mangez déjà – 10 pépites de poulet au lieu de 20, soda de régime au lieu de soda, moins de beurre de cacahuète. J’ai dû observer un moment de silence quand j’ai appris à quel point une petite portion de beurre de cacahuète est réellement.

Quelle que soit la direction que vos nouvelles connaissances vous amènent, ce sera une amélioration.

Avant que vous le sachiez, vous remplirez votre panier de fruits et légumes et de magnifiques morceaux de viande. Vous créerez des assiettes de nourriture vibrantes et colorées et vous vous demanderez comment vous avez pu vivre d’un «repas» reçu dans une fenêtre de Drive.

Je ne dis pas que vous n’aurez plus jamais une tranche de gâteau au chocolat. Je ne dis même pas que vous n’aurez jamais un week-end défini par les nachos et la bière. Mais ces choses deviendront l’exception et ne vous détourneront plus du chemin sur lequel vous êtes.

C’est vrai. Vous serez toujours sur le chemin même si vous prenez le détour occasionnel.

Plus de recommencement tous les lundis. Pas plus c’est mon dernier œuf en chocolat après avoir échoué sur votre souhait d’abstinence pour les fêtes de Pâques.

Vous aurez vaincu le cycle de régimes amaigrissants que la plupart du monde ne reconnaît même pas comme futile. Vous ne serez plus jamais au régime. Imaginez la liberté de cela.

Mais je me devance moi-même.

Quand vous commencez un voyage, vous devez connaître votre point d’origine. Alors passez les 20 prochains jours à vous renseigner sur ce que vous mangez réellement. Connectez tout, peu importe à quel point vous pensez que c’est horrible. Vous méritez les révélations qui viendront de la transparence la plus complète. Cela peut être un peu douloureux, mais vous pouvez le gérer.

Hey, vous êtes un CrossFitter.

Leave a reply